04 décembre 2006

L'hyperchoix mène à l'hypersélection

L'hyperchoix mène à l'hypersélection

Offrir plus de choix, plus de possibilités, plus d'options, c'est un des objectifs récurrents de nombreuses entreprises, quelque soit les secteurs : Télécoms, automobile, vacances, grande distrib …

Est-ce judicieux ?
Oui, mais non !

En effet, le consommateur affirme sans cesse vouloir pus de choix, de liberté comme il dit, de souplesse, de possibilités de personnaliser son offre …

Mais face à trop de choix, le consommateur atteint une sorte de seuil critique au delà duquel, il "lâche l'affaire" pour parler familièrement :
En gros, il dit, basta et, dans le cas d'un type dans un rayon d'eau minérale, il prend le pack le plus proche de son bras droit et se barre et bougonnant !

 Pour encore mieux illustre, le même type, face au choix d'option de forfait mobile disponibles, toutes affublées de super promo quelles sont rattachées par un astérisque 'voir plus) une dizaine de lignes écrites à la verticale du prospectus en "Arial 5" !

 

Alors que faire face à ce pépin de seuil critique quand on est vendeur ?

  • Primo, on peut restreindre l'offre ! Mais pas trop …pas au point de se la jouer au hard discounter en proposant un choix restreint à eau plate / eau gazeuse, ou pour les mobiles, entre carte prépayées et …carte prépayée !

Le tout est de faire que le consommateur se sente encore faussement libre sans atteindre le seuil où le choix le dépasse !

  •  Deusio, si vraiment restreindre le choix est trop dur, c'est-à-dire, si on veut garder ses 50 références de pack de flotte ou ces options de forfait "que y a que ceux qui les créent qui comprennent comment qu'on s'en sert" pour parler "illettré", faut aider le consommateur à faire son chemin dans cette jungle de l'hyper offre.

Comment k'on guide ???

  • Soit on le laisse s'autoguider grâce à des super interfaces maisons qui l'assistent dans le déblaiement de l'hyper-offre à laquelle il sont confronté !
  • Soit on le guide grâce à des guideurs en chaire et en os, des vendeurs ou "gestionnaires dynamiques de flux de clientèle" (sisi j'vous jure, l'intitulé de poste existe)

Ouais mais …

  • …Ça coûte bonbon de payer des vendeurs, même au SMIC, en plus faut les former et tout et tout
  • …et C'est dur de faire des interfaces ou des guides assez simple pour que le client les utilisent bien et assez complètes pour intégrer toutes les modalités de l'hyper choix !

Bah ouais, la vie est dure pour qui souhaite vendre des trucs à des gens !

Posté par zoumzoum14000 à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur L'hyperchoix mène à l'hypersélection

Nouveau commentaire